Opera Browser | Streaming gratisita | Nuevos »
 

Télécharger E-books Mayam – tome 1 – La délégation terrienne

Bienvenue sur Tyr Mayam ! Ses couleurs, ses odeurs, ses prostituées sacrées et ses drogues variées. Ses divinités, aussi : ici, on dénombre quelque dix mille dieux et un incroyable mélange de cultes en tout genre. Bref, on ne s’ennuie pas. On peut même s’enrichir – c’est d’ailleurs la seule motivation de June Lenny, jeune chargé de mission auprès de l’ambassadeur terrien. Mais June va se trouver confronté à un certain Cartel du Fleuve Stellaire. Des gens encore plus profiteurs que lui. Ils vont le rendre de très, très mauvaise humeur… Quand il découvre Mayam, le lecteur se dit qu’il aimerait bien être à la place de June Lenny – au moins dans les premières pages, en tout cas. Il flotte un air d’exotisme, un parfum d’aventure et un frisson d’érotisme qui donnent envie de partir explorer cette drôle de planète. Et pas mal d’humour, aussi, avec toutes ces sectes de gentils allumés passant leur temps à prédire la fin du monde. Le trait sensuel et précis de Koller rappelle par moments celui d’un certain Giraud/Moebius. Quant au scénario, il reflète toute la diversité de la palette de Desberg : un vrai sens de la narration, un goût prononcé de l’ailleurs et un humour tout en subtilité. Bon voyage ! Stephen Desberg est un scénariste qui sait tout faire. Reprendre un classique (Tif et Tondu), écrire pour la jeunesse (Billy the cat), emmener ses lecteurs explorer l’Afrique (Jimmy Tousseul), aborder des thématiques plus adultes (La 27e lettre), donner dans l’humour absurde (La Vache) ou se réapproprier la bande dessinée de genre, qu’il s’agisse du western (L’Etoile du désert, avec Marini) ou du roman de capes et d’épées (Le Scorpion, avec le même). Et encore, on ne cite pas l’intégralité de ses séries et de ses albums, par manque de place. Cette fois, il s’associe à un dessinateur Suisse né en 1963, Daniel Koller. Un vrai talent, lui aussi. Publié d’abord dans les pages du magazine (A suivre), il signe ici son deuxième album après avoir dessiné Les tribulations de Luc Lafontaine. Sens du mouvement, finesse du trait et une patte incroyable pour camper un décor : un dessinateur à… suivre !Plutôt chouette, la planète ! Sur Tyr Mayam, on ne s’ennuie pas… Au programme : des prostituées sacrées, des drogues plus que variées, dix mille divinités, des couleurs à foison et des odeurs à gogo. Bref, c’est un peu la maison du bonheur – enfin, la planète, plutôt. C’est ce que se dit June Lenny, jeune Terrien débarqué sur Mayam en tant que chargé d’affaires juridiques auprès de l’ambassadeur. June est bien décidé à profiter le plus possible de son séjour. Et comme il est plutôt du genre à ne pas s’encombrer de trop de scrupules, sa mission s’annonce sous les meilleurs auspices. À lui les petites femmes et la fortune ! Sauf que les choses ne se passent pas comme il l’aurait souhaité. D’abord, l’arrivée de sa fiancée terrienne, la délicieuse et troublante Cheryll, le plonge dans des abîmes de perplexité. Pour tout dire, il se demande si c’est bien elle. Et puis, les gens du Cartel du Fleuve stellaire, qu’il prenait pour une bande de gentils allumés mystiques et inoffensifs, apparaissent soudain comme beaucoup moins amusants. Il se passe de drôles de choses sur cette planète… Et toute la question est de savoir si June Lenny va décider de renoncer à sa vie d’arriviste dilettante pour tenter de débusquer la vérité. Voilà une série qui commence bien ! De l’action, une touche d’érotisme, une pincée d’exotisme : très vite, le lecteur se sent à l’aise sur Tyr Mayam. Mais très vite aussi, il brûle d’impatience à l’idée de découvrir l’envers du décor. Qui est vraiment Cheryll, la fiancée de June ? Celui-ci va-t-il prendre de l’envergure et se transformer en homme d’action ? Que cachent ces décors fascinants ? Et ces sectes millénaristes, en apparence inoffensives ?
On peut faire confiance au scénariste, Desberg, pour laisser planer le suspense et le mystère. Le gaillard s’y entend à merveille : on lui doit déjà quelques solides références, du Scorpion à Tif et Tondu, de Jimmy Tousseul à IR$ , de Tosca aux Immortels. Ici, il s’est associé à un jeune dessinateur suisse bourré de talent. Koller – c’est son nom – possède un coup de crayon que ne renierait pas Jean Giraud, le papa de Blueberry. Même finesse, même sensualité, même grâce aérienne dans le dessin des décors et des rochers. Après s’être fait la main dans les pages de feu le mensuel (À suivre), puis en dessinant Les Tribulations de Luc Lafontaine, Daniel Koller trouve là un univers à la mesure de ses dons et à la hauteur de l’inspiration de Stephen Desberg. Lecteur, prêt pour une petite virée sur Tyr Mayam ? Attention aux apparences : la balade ne sera pas forcément de tout repos… —Gilbert JacquesBienvenue sur Tyr Mayam ! Ses couleurs, ses odeurs, ses prostituées sacrées et ses drogues variées. Ses divinités, aussi : ici, on dénombre quelque dix mille dieux et un incroyable mélange de cultes en tout genre. Bref, on ne s’ennuie pas. On peut même s’enrichir – c’est d’ailleurs la seule motivation de June Lenny, jeune chargé de mission auprès de l’ambassadeur terrien. Mais June va se trouver confronté à un certain Cartel du Fleuve Stellaire. Des gens encore plus profiteurs que lui. Ils vont le rendre de très, très mauvaise humeur… Quand il découvre Mayam, le lecteur se dit qu’il aimerait bien être à la place de June Lenny – au moins dans les premières pages, en tout cas. Il flotte un air d’exotisme, un parfum d’aventure et un frisson d’érotisme qui donnent envie de partir explorer cette drôle de planète. Et pas mal d’humour, aussi, avec toutes ces sectes de gentils allumés passant leur temps à prédire la fin du monde. Le trait sensuel et précis de Koller rappelle par moments celui d’un certain Giraud/Moebius. Quant au scénario, il reflète toute la diversité de la palette de Desberg : un vrai sens de la narration, un goût prononcé de l’ailleurs et un humour tout en subtilité. Bon voyage ! Stephen Desberg est un scénariste qui sait tout faire. Reprendre un classique (Tif et Tondu), écrire pour la jeunesse (Billy the cat), emmener ses lecteurs explorer l’Afrique (Jimmy Tousseul), aborder des thématiques plus adultes (La 27e lettre), donner dans l’humour absurde (La Vache) ou se réapproprier la bande dessinée de genre, qu’il s’agisse du western (L’Etoile du désert, avec Marini) ou du roman de capes et d’épées (Le Scorpion, avec le même). Et encore, on ne cite pas l’intégralité de ses séries et de ses albums, par manque de place. Cette fois, il s’associe à un dessinateur Suisse né en 1963, Daniel Koller. Un vrai talent, lui aussi. Publié d’abord dans les pages du magazine (A suivre), il signe ici son deuxième album après avoir dessiné Les tribulations de Luc Lafontaine. Sens du mouvement, finesse du trait et une patte incroyable pour camper un décor : un dessinateur à… suivre !


Vous cherchez place pour lire l’article complet E-Books Mayam – tome 1 – La délégation terrienne sans téléchargement? Ici vous pouvez lire La Liste de Schindler. Vous pouvez également lire et télécharger de nouveaux et vieux complet E-Books. Profitez-en et vous détendre en lisant plein La Liste de Schindler Livres en ligne.



Advertisements Share this:
Like this:Like Loading... Related